Arnaque sur le web | Aide aux victimes du phishing et scam

arnaque phishing

 

Les arnaques sur internet ne cessent de se multiplier, elles ont augmenté de plus de 60 % depuis 2010, ce qui représente environ 750 milliards d’euros par an selon Interpol.
Aujourd’hui, il est très important de se prémunir contre les différentes arnaques que l’on peut trouver sur le net. Leur nombre et leur diversité sont si étendus qu’il est très facile de se laisser avoir.

Phishing et Scam | Les arnaques les plus répandus sur la toile

Il est indispensable de connaître les arnaques les plus répandues, de savoir quoi faire si vous en êtes victime et d’utiliser tous les moyens nécessaires afin d’éviter que cela se reproduise.
L’arnaque internet la plus connue est le phishing, il s’agit de se faire passer pour un organisme (banques, administrations, …) dans le but de collecter des données personnelles comme vos coordonnées bancaires ou encore vos mots de passe. Il existe une autre arnaque très répandue : le scam. Vous recevez un e-mail vous présentant une transaction financière qui ne peut être effectuée qu’avec votre aide et moyennant une avance de votre part, en vous promettant un pourcentage de la somme débloquée. Enfin, la troisième arnaque fréquente concerne les sites de vente. Vous commandez des produits mais ceux-ci sont fictifs, vous envoyer votre règlement or vous ne recevez jamais les produits.
Bien d’autres arnaques internet existent. Si vous faîtes partie des victimes de celles-ci, il est nécessaire de faire valoir vos droits, d’agir et de prévenir.escrocerie internet

En premier lieu, essayer de négocier ?

Tout d’abord, il est recommandé d’essayer de négocier avec l’arnaqueur, s’agissant de phishing ou de scam, ce procédé peut être très compliqué. Cependant, s’agissant de sites de vente, vous pouvez essayer de contacter la société en cause en passant par le service client. La médiation peut éviter des procédures parfois assez longues.
Ensuite, il est nécessaire d’effectuer les démarches administratives indispensables afin de limiter les dégâts. Il faut contacter votre banque et faire opposition à votre carte bancaire ou à un virement. En cas de vol des données, la loi vous protège, particulièrement s’agissant de données bancaires. En effet, vous serez intégralement remboursés des sommes dérobées dès lors que la fraude sera attestée. Il faut donc activer une procédure judiciaire.

Deuxièmement, il faut porter plainte

Vous devez porter plainte. Qu’il s’agisse de pishing, de scam, de sites marchands, vous devez faire valoir vos droits et dénoncer les escroqueries. Selon l’article 313-1 du Code Pénal : l’escroquerie est le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L’escroquerie est punie de 5 ans d’emprisonnement et de 375000 euros d’amende.

arnaque-porter-plainte

 

S’adresser aux autorités compétentes

Concernant des litiges avec des sociétés existantes, vous pouvez vous rapprochez de la DDPPC (direction départementale de la protection de la population) ou de la DDCSPP (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des population). Le contact devra se faire avec la DDPPC ou la DDCSPP du lieu du siège social de la société fautive.
Dans les autres cas d’arnaques internet, il faut effectuer un recours auprès du tribunal compétent : le tribunal de proximité concernant les litige de moins de 4000 euros, le tribunal d’instance si le différend représente entre 4000 euros et 10000 euros et auprès du tribunal de grande instance si le préjudice dépasse les 10000 euros.
La plainte ne peut être recevable uniquement si le préjudice est effectif et dans un délai de 3 ans à partir du paiement.
Une plainte peut aussi être déposée au Pénal en cas de cybercriminalité attestée.

L’importance de témoigner de ces arnaques

escrocs-du-webEnfin, il est indispensable de signaler les arnaques internet. Il est important de prévenir tant les autorités que ses concitoyens, pour cela, vous pouvez utiliser le site du gouvernement. Vous pouvez aussi avertir des associations des consommateurs et même y déposer un témoignage. Plusieurs associations peuvent ainsi vous aider à résoudre les cyber-conflits.
Concilier, exécuter les formalités, porter plainte, signaler sont les mots d’ordre en cas d’arnaque internet.
Mieux, il s’agit de s’en protéger en amont afin d’éviter cette procédure. Pour cela, quelques conseils ne seront pas de trop.
Concernant les arnaques aux sites marchands : regardez les mentions légales et vérifiez les coordonnées de la société. Méfiez-vous des prix trop bas et des avis excessivement positifs. De plus, pensez à contrôler la présence du cadenas et du https. Pour les autres arnaques internet, faîtes attention aux faux profils, méfiez-vous des fautes d’orthographe trop présentes et ne cliquez pas sur n’importe quel lien. Surtout, ne répondez pas au e-mail vous semblant malhonnêtes. Enfin, sécuriser vos mots de passe, utiliser le maximum d’outils de protection, établissez une somme maximum d’achat internet avec votre banque.
Pour finir, rappelez-vous qu’aucun organisme ne vous demandera de communiquer vos données personnelles et mots de passe par e-mail.

Contactez notre équipe pour vérifier une société

Vous pouvez également contacter les membres de notre équipe afin de vérifier une société avant d’investir votre argent. Notre expérience sur internet et dans les différentes industries nous permet de vérifier les informations des gérants des sociétés, adresses, whois…
Nous archivons surtout tous les témoignages recueillis et conseillons notre communauté en fonction des retours que nous avons sur chaque société.