Pyramide de Ponzi | Profits25, Boomdirect, Meoclick, GetMyAds

Une des conséquences de la crise économique mondiale qui sévit depuis quelques années est de revoir à la baisse bon nombre de retours sur investissements. A l’inverse de ce climat économique morose, certaines sociétés aux origines obscures promettent des résultats et rendements rêvés aux potentiels investisseurs qui sont quasiment toujours des particuliers.

On voit ainsi fleurir des sites internet de sociétés qui proposent une rentabilité élevée et garantie sur divers placements. Ces derniers ont la particularité d’être difficiles à évaluer car très spécialisés et mal connus du grand public. Le but ? Brouiller les pistes pour mieux attirer le chaland qui vient souvent se renseigner suite à un premier contact téléphonique.

Ces sites sont de belles vitrines qui cachent en fait un schéma ou pyramide de Ponzi, un système d’arnaque élaboré qui consiste à inviter un investisseur à placer un capital en échange d’intérêts mirobolants. Or ces intérêts sont en réalité versés avec l’argent des nouveaux souscripteurs.

Arnaque boomdirect
Publicité pour Boomdirect

Les pyramides de Ponzi dans le secteur des énergies propres

meoclick arnaqueLe secteur des énergies propres est l’un des domaines qui a fait ces derniers temps l’objet de plusieurs arnaques suivant le schéma de Ponzi.
Un exemple récent de ce type de vente pyramidale est une entreprise qui proposait des investissements dans l’éolien et panneaux photovoltaïques et qui a défrayé la chronique ces deux dernières années. En effet cette société, par l’intermédiaire d’un cabinet de gestion du patrimoine, a contacté de nombreux particuliers pour y prendre des parts. Le projet était de financer la création et l’installation de structures sources d’énergie dites « propres » (les fameuses éoliennes et panneaux photovoltaïques) avec un taux garanti de 7% minimum.
Problème, la société en question est suspectée d’avoir suivi un schéma de Ponzi selon lequel les dividendes perçus auraient été financés par l’argent des nouveaux investisseurs.
Au final la société est aujourd’hui en liquidation judiciaire et les sommes perdues sont à hauteur de plusieurs dizaines de millions d’euros. Des poursuites judiciaires ont été engagées mais les plaignants ne seront jamais surs de retrouver leurs fonds investis.

Cette affaire ne s’arrête pas là puisque la société bénéficiait du Girardin Industriel : les capitaux versés étaient à fonds perdus c’est-à-dire que les fonds n’étaient pas récupérables. En échange, une économie d’impôts importants était accordée à condition que les projets soient réalisés. Le risque étant pour les investisseuses bernés de devoir rendre des comptes au trésor public avec risque de pénalités à la clef.

L’arnaque pyramidale des régies publicitaires

L’autre écran derrière lequel se cache souvent une arnaque pyramidale : les régies publicitaires à revenus partagés. Le principe : la régie vend des coupons (ou tokens) qui prennent une valeur de l’ordre de 1% par jour (chiffre souvent annoncé). Cette rentabilité exponentielle est possible grâce aux clics effectués sur les bannières. Ces bannières appartiennent annonceurs qui payent pour que des visiteurs cliquent dessus quelques secondes. Une augmentation de valeur énorme est sans commune mesure avec les régies publicitaires classiques. Les sommes (très) facilement gagnées de plusieurs milliers d’euros sont vantées un peu partout sur internet. À en croire les témoignages, quelques clics et parrainages de nouveaux arrivants suffisent pour s’assurer des revenus plus que confortables.

arnaque profits25

Profits25, Boomdirect, Meoclick, GetMyAds, Gobig7 et tant d’autres …

Là encore un problème demeure : il n’y a en réalité pas d’annonceur. Les coupons quant à eux n’existent que virtuellement et n’ont aucune valeur intrinsèque. Les membres les plus anciens sont rémunérés avec l’argent des nouveaux membres. La majorité de ces fonds sont toutefois intégrés au capital de l’entreprise. Il s’agit là encore tout bonnement d’une pyramide de Ponzi. Ces sociétés ont une durée de vie moyenne de 18 mois (parfois plus longtemps pour les plus grandes) mais finissent immanquablement par s’écrouler lorsque l’afflux de nouveau arrivant ne suffit plus à payer les intérêts des membres déjà en place.
Une des plus célèbres régies publicitaires à revenus partagés s’est vue dernièrement épinglée par le site le plus influent en matière d’argent en ligne qui l’a classée comme étant une arnaque.
L’arnaque est toujours la même : une mise de départ censée rapporter énormément d’argent aux souscripteurs via cette fois-ci une carte prépayée et quelques clics sur des pseudos bannières. Si les premiers inscrits ont pu effectivement gagner de l’argent, les derniers membres ne sont même pas arrivés à se faire rembourser leurs deniers « investis ». Et pour cause, en réalité, les souscripteurs étant les seuls à créer de la richesse, il est dès lors matériellement impossible de s’enrichir de manière collective. Si la somme de départ à miser était de 25 €, bon nombre des participants ont été floués à hauteur de plusieurs centaines d’euros.
Cette société basée à Malte ne donne aujourd’hui plus signe de vie. Elle n’est pourtant pas officiellement en liquidation judiciaire selon les informations disponibles. Pire, on peut encore trouver de nombreux blogs et forums qui en font l’apologie. Les pyramides de Ponzi ont malheureusement encore de beaux jours devant elles.

arnaque régie pubDes sociétés qui changent de noms tous les 18 mois

Malheureusement il existe un nombre incalculable de sociétés frauduleuses basées sur ce schéma de chaîne de Ponzi. Ces sociétés changent de nom tous les 18 mois en moyenne afin de disparaître avec l’argent des victimes, recréer une société et recommencer l’opération avec un nouveau concept (énergies renouvelables, régie publicitaire…).
Pour ne citer qu’elles, voici quelques sociétés qui utilisent l’arnaque du système de PonziProfits25, Boomdirect, Meoclick, GetMyAds, Gobig7

 

Vous êtes victime de l’une de ces arnaques ?

Si vous êtes victime de l’une de ces arnaques pyramidales de Ponzi nous vous invitons à contacter notre équipe via le formulaire de contact ici.
Nous pourrons vous indiquer la démarche à suivre pour tenter de récupérer vos fonds et porter plainte si vous le souhaitez.
Vous pourrez également nous poser toutes vos questions sur une autre société ou tout autre domaine lié à notre site.